Vous êtes ici

CA Paris, 26 févr. 2013, n° 12/11591

Version imprimableEnvoyer par courrielversion PDF

RG n° 12/11591

Motif : "[Le destinataire] qui se borne à affirmer que [la] traduction [de l’acte délivré] était difficilement compréhensible, ce qui ne peut être retenu à la lecture du document qui lui a été remis et qui reconnaît avoir été mis en position d'exercer en temps utile un recours à l'encontre de cette décision, ce qu'il a choisi, de son propre aveu, de ne pas faire pour des raisons de coût [ne démontre pas la violation de l’article 8.1 du règlement (CE) n° 1393/2007]."

Sites de l’Union Européenne

 

Tweets

  • RT : "Les chambres commerciales internationales du Tribunal de commerce et de la Cour d’appel de Paris et l’arbitrage :… https://t.co/M2I6L7lWbm Il y a 20 heures 9 min
  • Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur l'opposabilité des cessions de créances en DIP, et sur la propositi… https://t.co/ID5wuxu4v8 Il y a 1 jour 2 heures
  • RT : A suivre !!! Adoption de la convention de La Haye de 2019 sur la reconnaissance et l'exécution des jugements étr… https://t.co/iGNEexkwd7 Il y a 1 jour 2 heures

Theme by Danetsoft and Danang Probo Sayekti inspired by Maksimer